Le retour en force de myspace

Souvenez-vous, tout à commencé avec 6 Degrees au siècle dernier, l’ancêtre des réseaux sociaux. Puis il y a eu Friendster, remplacé par MySpace, lui-même supplanté par Facebook, momentanément éclipsé par Chatroulette et Quora, puis il y a eu la nouvelle vague avec TumblR et Pinterest, puis la nouvelle nouvelle vague avec Branch et Medium. Et oui… les médias sociaux sont aussi soumis à une forte saisonnalité. Et comme toutes les saisons qui reviennent chaque année, MySpace nous prépare un second retour avec son New MySpace.

L’annonce est tombée le 1er octobre MySpace est de retour et ils mettent en avant une interface très spectaculaire : Myspace teases a completely rethought service, and believe it or not, it looks beautiful. Est-ce dans les vieux chaudrons que l’on fait les meilleures soupes ? Peut-être, toujours est-il que le timing est impeccable, car force est de constater que Facebook ne fait plus rêver les jeunes ni les investisseurs (Facebook Got Crushed Today), qu’il agace les gouvernements (Facebook contraint de désactiver la reconnaissance faciale en Europe) et effraie les utilisateurs (Facebook: d’anciens messages privés apparaissent dans les timelines) et leurs parents (Facebook’s Generation Y nightmare).

Il y a donc un créneau à prendre chez les jeunes, mais également auprès des artistes qui n’ont jamais réellement retrouvé d’alternative viable à l’ancien Myspace. La nouvelle mouture va donc logiquement tourner autour de la musique et des artistes. Si la vidéo de teasing nous laisse un peu sur notre faim, elle nous donne tout de même des indications assez précises sur ce que va proposer la plateforme :

  • Une interface de toute beauté qui laisse une très large place aux photos et vidéos, ainsi qu’un lecteur audio affiché en permanence en bas de page qui va visiblement proposer de l’écoute en streaming (et pourquoi pas des radios thématiques) ;
  • Des profils très spectaculaires avec une photo en pleine largeur et des panneaux flottants avec des effets de transparence ;
    La page profil du futur MySpace
  • Les contenus et publications des membres s’afficheront sous forme de frise horizontale, d’une façon très graphique à mi-chemin entre TumblR et Pinterest ;
    Les publications des membres de MySpace
  • Un soin particulier sera apporté aux pages d’événements, comme les soirées où l’on retrouvera les photos et la playlist (un peu comme sur Facebook) ;
    La page d’un événement de MySpace
  • Le système de publication sera simplifié, localisé et ciblé (comme Twitter), permettra de partager des liens / photos / vidéos, avec des options de confidentialité (comme Facebook), et devrait permettre de publier sur Facebook et Twitter (pas certain que l’API l’autorise) ;
    L’interface de publication de MySpace
  • La page d’accueil des membres se présentera sous la forme d’un long flux de news et publications visuelles (à mi-chemin entre le newsfeed de Facebook et Pinterest) ;
    Le news feed de MySpace
  • Une rubrique Discover permettra de découvrir les sujets à la mode (Trending) ;
    La section de découverte de MySpace
  • Les artistes auront une belle page pour assurer leur promotion (vous vous en doutiez) ;
    La page artiste de MySpace
  • Vous accéderez sur cette page à la discographie complète de l’artiste (avec le décompte du nombre d’écoutes) ;
    Les albums des artistes sur MySpace
  • Mais vous pourrez aussi découvrir de nouveaux talents dans la rubrique Songs ;
    Les nouveaux talents de MySpace
  • De même que vous renseigner sur les prochains événements et concerts ;
    La liste des prochains concerts dans MySpace
  • Les artistes et marques bénéficieront de statistiques très détaillées sur leurs fans et leur localisation (rappelons que MySpace est très populaire en région et pas forcément dans les grandes villes côtières)
    Statistiques sur les fans de MySpace

Si l’interface est de toute beauté et la proposition de contenus très alléchante, plusieurs questions restent en suspens :

  • Si l’interface n’est pas réalisée en Flash mais en HTML5, quid des vieux navigateurs ?
  • Comment cette interface va-t-elle pouvoir s’exporter sur les smartphones, tablettes ou TV connectées ?
  • Parviendront-ils à rentabiliser la plateforme sans bannières ?
  • Comment faire un retour gagnant sur le créneau de la musique où l’on trouve déjà MOG ou MTV Artists (heureusement Apple s’est désisté avec son Ping) ?

Bref, la partie n’est pas gagnée d’avance, loin de là, mais MySpace va pouvoir bénéficier de son implantation internationale (ils ont déjà de nombreuses équipes commerciales encore en activité) et surtout d’une convergence d’intérêts avec les grands médias. J’imagine ainsi tout à fait un partenariat de visibilité avec la star Ac’ ou équivalent. Toujours est-il qu’il ne faut pas non plus sous-estimer une plateforme sociale qui a beaucoup perdu de sa superbe, mais qui dispose encore de centaines de millions de membres (à réactiver) et de mécanismes d’authentification / partage opérationnels.

Aucune date de sortie officielle n’a été annoncée, mais la phase beta devrait commencer bientôt, j’espère pouvoir vous tenir au courant prochainement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s