Google+ gagne fortement en notoriété et en visites en France

Plus de la moitié des internautes français sur Facebook

Avec 54 % des internautes français inscrits à ses services, Facebook est sans contestation possible le réseau social numéro un dans l’Hexagone. En 2011, ce taux était de 49 %, contre 43 % en 2010 et 37 % en 2009. En un an, le site de Mark Zuckerberg a donc progressé de cinq points. Twitter, pour sa part, capte désormais 12 % des internautes français, contre 8 % en 2011.

La croissance la plus impressionnante est toutefois à attribuer à Google+. Le réseau social, lancé fin juin 2011, était utilisé par 12 % des internautes français à la fin de l’année. Désormais, ils sont 21 %, soit une progression de 9 points en un an, la plus forte de tous les réseaux analysés par l’Ifop. Selon ce dernier, 23 % des 18-24 ans, mais aussi 23 % des 65 ans et plus ont adopté le réseau social de Google. Si pour les plus jeunes, l’écart est encore majeur avec Facebook, qui capte 77 %), pour les plus anciens, la différence n’est que de 10 points. Ces derniers ne sont ainsi que 33 % à avoir adopté Facebook.
Google+ très masculin, Facebook plutôt féminin

D’après les données de l’Ifop, Google+ est un réseau très masculin, sachant que 25 % des internautes français y sont inscrits, contre 17 % de femmes. A contrario, Facebook est bien plus féminin, avec 57 % d’inscrites et 51 % d’inscrits. Quant aux catégories professionnelles des utilisateurs de G+, les cadres dominent largement les débats (30 %), devant les professions intermédiaires (24 %), les ouvriers (19 %), les employés (15 %) et les artisans/commerçants (14 %). Des rapports équivalents à ceux de Facebook,

Concernant les autres réseaux en croissance, WLM/MSN Messenger sort du lot avec 46 % d’inscrits (+6 points), suivi par YouTube (+4 pts), et Viadeo (+2 pts). Ce dernier devance d’ailleurs toujours son rival LinkedIn, avec 11 % des inscrits pour le réseau social professionnel français, contre 9 % pour l’Américain. Du côté des réseaux sociaux ayant perdu des plumes en un an, Copains d’Avant et Trombi affichent les plus fortes baisses (-4 points), tandis que Badoo et MySpace continuent de régresser (-1 point).

4 internautes français sur 5 connaissent Google+

Cette montée en puissance de Google+ s’explique par une notoriété grandissante. Par notoriété, nous parlons ici du simple fait d’être connu par les internautes. À ce jeu là, Facebook est sans surprise le n°1 avec un taux de notoriété de 95 %, stable par rapport à l’an passé. YouTube le talonne avec un taux de 94 % (+2 points).

Trois progressions de notoriété sortent toutefois du lot. La première est de loin Google+, qui, avec un taux de 79 %, croît de 15 points en à peine un an. Suivent WLM/MSN avec une croissance de 11 points (89 %) et LinkedIn avec une hausse de 8 points (33 %).

Désormais, 79 % des internautes français connaissent donc Google+, et 21 % y sont inscrits. Twitter, connu par 89 % des surfeurs grâce à sa forte visibilité dans les médias, n’est toutefois utilisé que par 12 % des internautes, preuve qu’une importante notoriété n’est pas toujours suffisante.

Enfin, toujours en termes de notoriété, nous noterons le fort écart qui sépare Deezer (63 %) de Spotify (19 %). Preuve que le service de streaming audio français domine largement son vis-à-vis suédois, tout du moins dans l’Hexagone.

http://www.pcinpact.com/news/75663-google-gagne-fortement-en-notoriete-et-en-visites-en-france.htm

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s