Ce que vous ferez sur les réseaux sociaux en 2014

Qu’est ce qui a marqué 2013 sur le web ? Snapchat, par exemple, qui a décliné l’offre à 3 milliards de dollars de Facebook en novembre 2013. Snapchat, nouveau venu dans le milieu des réseaux sociaux, a bouleversé la donne. Au point qu’Instagram (propriété de Facebook) copie son système de messagerie.

Parmi les autres événements qui ont marqué l’année, la montée en puissance de Pinterest, scrapbook virtuel qui s’appuie sur le partage de photographies. Le réseau social s’est implanté en France et confirme l’intérêt grandissant pour les contenus visuels, qu’on avait déjà remarqué avec le succès d’Instagram et de Vine. Autre grand vainqueur du web en 2013 : le selfie, élu mot de l’année par les Dictionnaires d’Oxford.

A quoi ressemblera 2014 ? On peut imaginer une résurrection de MySpace, lifté en juin dernier, penser que les artistes impliqueront davantage les fans dans leurs productions (voir la série « Sherlock » qui fait de francs clins d’oeil aux fanfictions) ou que Facebook servira davantage à suivre l’actualité qu’à s’enquérir de nouvelles de ses contacts. Dans la boule de cristal du « Nouvel Observateur », nous avons essayé de dégager quelques tendances sur les réseaux sociaux :

1. Le règne des contenus éphémères

Qu’on s’en serve ou pas, il faut reconnaître que Snapchat a révolutionné le monde des réseaux sociaux en se basant sur une seule idée : le contenu qui disparaît, au bout de 10 secondes maximum. L’idée séduit les internautes, qui voudraient peut-être se servir de cette fonction au-delà des sextos et des selfies. Ainsi, Snapchat a rendu aux médias sociaux leur côté ludique et spontané – ce qu’on avait perdu depuis belle lurette sur Facebook, poussant probablement à l’exode des adolescents.

Meatspace s’est engouffré dans ce modèle de l’éphémère. Ce réseau social lancé il y a quelques mois par Jen Fong-Adwent, ingénieure chez Mozilla, propose un chat avec des messages limités à 250 caractères, qui disparaissent au bout de dix minutes.

Datant d’avril, Blink est une appli disponible sur iOS qui permet d’envoyer des contenus (photos, messages, sons) s’autodétruisant entre 1 seconde et 5 minutes après leur réception.

2. L’émergence de Google+

Après deux ans d’existence, Google+ veut devenir un grand des médias sociaux, même s’il doit pour cela y aller au forceps. Par exemple, il faut désormais un compte Google+ pour commenter les vidéos YouTube, ce qui a d’ailleurs fortement irrité les YouTubers.

De fait, l’outil gagne à être connu, principalement pour sa gestion des albums photo, avec de nombreuses fonctions de retouche et de création (automatique !) de gifs. Google a annoncé en octobre 300 millions d’utilisateurs actifs par mois, contre 190 millions en mai 2013.

3. Adieu SAV, bonjour Twitter

Les consommateurs ne s’embarrassent plus du téléphone pour se plaindre d’un produit. Selon une étude de Nielsen aux Etats-Unis en 2012, plus de la moitié des clients se tournent vers les réseaux sociaux pour une réclamation tandis que 81% d’entre eux attendent une réponse dans la journée. En septembre, Hasan Syed s’est offert un tweet sponsorisé pour se plaindre de la compagnie aérienne British Airways, qui avait perdu les bagages de son père.

Par le biais des médias sociaux, les gens ont un moyen tout trouvé de critiquer une marque et de déclencher un bad buzz. 2014 semble être le moment opportun pour que les entreprises renforcent leur service clients sur Twitter ou Facebook et appuient leur stratégie sur la conversation en temps réel.

4. De la publicité partout

La pub vidéo s’apprête à faire son entrée sur Facebook, directement dans le flux d’actualités et elle se lancera automatiquement. De quoi intéresser les annonceurs. Ils devraient aussi se saisir de la récente fonctionnalité de Twitter qui affiche directement les photos dans la timeline des internautes.

Google+ teste un service qui permet aux marques de se servir de ses contenus (photos, vidéos et même Hangouts) pour faire de la promotion. LinkedIn a lancé l’été dernier des posts sponsorisés. Les épingles sponsorisées sont aussi apparues chez Pinterest à la fin de l’année.

5. Le mobile superstar

En 2014, le nombre de téléphones portables devrait dépasser la population mondiale. Les internautes vont de plus en plus surfer depuis leur smartphone. Aux entreprises donc de considérer la manière dont leur site est accessible : une version mobile est nécessaire ou un site en responsive design. Il faudra pousser les utilisateurs à agir vite, sans qu’ils aient à scroller ou cliquer. On peut imaginer que les sites proposent des méthodes de paiement adaptés au mobile ou encore des campagnes de publicité uniquement sur ce support.

Source : Nouvel Obs
http://tempsreel.nouvelobs.com/vu-sur-le-web/20140108.OBS1730/ce-que-vous-ferez-sur-les-reseaux-sociaux-en-2014.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s