Réseaux sociaux à la télévision : vers un assouplissement des règles

Le CSA doit voter demain les propositions de Christine Kelly visant à réintroduire l’usage des mots « Facebook » ou « Twitter » dans les programmes. Les médias y étaient favorables.

Les présentateurs de télévision vont-ils pouvoir prononcer librement les mots « Facebook » et « Twitter », sans crainte de se faire taper sur les doigts par le CSA ? Le Conseil supérieur de l’audiovisuel doit se positionner demain sur les propositions de l’une de ses membres, Christine Kelly, visant à assouplir les règles régissant les relations entre chaînes de télévision et réseaux sociaux. Si ces mesures sont adoptées, il demeurera interdit de citer le nom des sociétés dans le titre ou la décoration d’une émission, ni d’insérer leur logo. Ce qui, concrètement, pourrait poser problème à une émission radiophonique : « La tweetliste » du Mouv’.

En revanche, il sera désormais possible de prononcer le nom des réseaux sociaux « en tant que source d’information », pour mettre en avant la page Facebook d’un programme ou d’une chaîne, sa page Google+ ou encore son compte Twitter. Et il n’y aura pas de limitation du nombre de citations. Le CSA recommandera toutefois aux chaînes de ne pas faire mention des réseaux sociaux dans les programmes destinés aux enfants.
Application en janvier

Les propositions ont été présentées aujourd’hui aux représentants des chaînes et des stations de radio. Elles ont été accueillies favorablement et devraient donc être adoptées demain, ou au plus tard le 3 janvier lors de la prochaine séance plénière du CSA, si l’ordre du jour ne le permet pas demain. Dans tous les cas, ces nouvelles règles devraient commencer à être appliquées en janvier. Ces derniers mois, les chaînes avaient trouvé des parades aux règles en vigueur en citant notamment à l’antenne des « hashtags » et des « arobases » qui renvoyaient à Twitter et Facebook.

C’est en mai 2011 que le CSA avait commencé à réglementer les pratiques en la matière. Il avait alors jugé que « renvoyer les téléspectateurs ou les auditeurs à la page de l’émission sur les réseaux sociaux sans les citer présent[ait] un caractère informatif, alors que le renvoi vers ces pages en nommant les réseaux sociaux concernés revêt[ait] un caractère publicitaire qui contrev[enait] aux dispositions de l’article 9 du décret du 27 mars 1992 prohibant la publicité clandestine ».

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/tech-medias/actu/0202453652381-reseaux-sociaux-a-la-television-vers-un-assouplissement-des-regles-521353.php

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s